Ségolène Royal s'amuse des "papotages" sur France 2

Publié le par yann




Ségolène Royal a qualifié lundi de "papotages conjoncturels" les commentaires sur son éventuelle candidature en 2007

La députée PS des Deux-Sèvres a indiqué sur France 2 qu'elle les recevait "avec beaucoup d'humour".

A propos de sa popularité, la présidente de la région Poitou-Charentes a également relativisé: "J'observe tout cela avec beaucoup de sérénité. Les sondages ne font pas une élection", a-t-elle dit.

"J'entends tout ce qui est dit, je ne m'arrête pas aux papotages conjoncturels. Ces commentaires ne sont pas à la hauteur des enjeux", a-t-elle  ajouté, évoquant une France où "le moteur économique est en panne".

Elle n'est pas "de ceux qui pensent qu'il y aurait trop de candidats au  Parti socialiste". "C'est une richesse qu'il y ait des hommes et des femmes en  situation un jour d'assumer des responsabilités éminentes", a indiqué Mme  Royal.

"Les choses sont très simples: les militants décideront au mois de novembre, et je leur fais confiance. Ils choisiront celui ou celle qui est le mieux à même  d'incarner un avenir", a-t-elle insisté.

Quant au manque d'expérience, notamment internationale ou économique, qui lui est parfois opposé, elle a rétorqué: "gouverner, aujourd'hui, c'est savoir s'entourer des meilleurs."


Liens vers la :  Vidéo

Publié dans Interviews

Commenter cet article